Tu savais déjà que Ikea et les magasins de meubles en général c’était le repère des couples qui s’engueulent. Les magasins de bricolage, ca marche aussi.

 

Le Troll et moi notre repère de prédilection c’est Leroy Merluche. Faut dire que depuis quelques mois j’ai des envies de changement. Comme pour faire table rase du passé, prendre un nouveau départ, après l’annonce de notre sentence (le jour 0) il y a déjà eu ma crise de la trentaine avec changement de tête (là ce n’est pas le Troll qui a fait les travaux et on s’est pas ravitaillé dans une GSB, donc il râlait moins) et là j’ai voulu m’attaquer à la chambre et un peu au rez de chaussée.

 

La mauvaise foi trollienne te dirait que tous les mois je change d’avis et que je veux faire d’autres choses, mais c’est faux, ca fait au moins un an que je veux refaire cette chambre. Donc à chacune de nos visites dans le fief du bricolage, Monsieur Troll râle que la chambre elle est très bien comme ca, avec ses motifs chinois de quand on avait cinq ans de moins et qu’on était trèèèèès jeunes.

 

Mais contre toute attente et après au moins trois visites, j’ai gagné. Profitant de ses vacances méritées (ou pas) il a donc avec l’aide de son Sénior refait peinture, papier peint et parquet et l’attendent encore quelques travaux de menuiserie. Et même si pendant quelques jours tout ne sera pas encore comme je l’imagine parce qu’il y a des finitions et pour certaines c’est mon boulot, cette satisfaction que j’éprouve n’est pas due au fait que le Troll avoue que ca lui plait bien maintenant, non non.

 

C’est que depuis le jour 0, on n’a pas simplement tourné une page mais clos un chapitre de notre histoire. Et que depuis, pour raconter la suite il faut créer le décor et les personnages. Et jusqu’à ce que le personnage principal aka la grenouille se pointe, il faut s’occuper.

 

Je pense qu’il s’agit d’un bon moyen de lâcher prise, faire des projets qui ne tournent pas autour du nombril qui ne pousse pas. Réussir par soi-même certaines entreprises et pouvoir se dire qu’on arrive à faire des choses. Ca me rappelle les travaux de la salle de bains à Pâques, une fois que ma situation professionnelle s’était vraiment stabilisée.

 

Et puis changer d’environnement, ne plus voir les mêmes choses sur les murs, se créer de nouveaux souvenirs même si on n’oublie pas les meilleurs, peut être que je suis en train de murir ? Nan la blague, je muris pas, faut pas déconner, c’est pas parce que je me suis mise au tricot que je vais arrêter d’être la reine des fées !

 

Bref, tout ca pour te dire que si tu passes ou tu as passé des moments difficiles et pas forcément en rapport avec une quelconque PMA. Je te conseille ma petite thérapie :

 

- Faire le grand ménage dans les placards et virer tout ce qui ne t’intéresse plus

- Tenter un relooking capillaire (je mets "tenter" parce que ca pourrait rater aussi hein...)

- Exprimer un peu plus ta personnalité (rapport à ma collection de vernis et mes boucles d’oreilles fée clochette et ouais je sors avec, mais te concernant ca peut être n’importe nawak d’autre, va pas me copier non plus)

- Jeter ton dévolu sur une ou plusieurs pièces de ton habitation afin de les changer (voir viser un déménagement si tu n’es pas lié à ton home sweet home par un prêt sur 3 générations)

- Convaincre ta moitié de te suivre dans cette entreprise

- Constater par toi-même le bien que ca peut te faire (et pas uniquement si tu as du le travailler au corps)

 

Pixie 1 - Troll 0

 

Mais sinon, je ne suis pas malade, même si j'arrive à poster deux articles en une semaine, c'est ce magnifique temps qui m'inspire...